How to be a good mum?

Devenir mère ça s’apprend.

Oui, c’est une grande révélation pour toutes celles qui ne sont pas encore passées par là ☺️

Souvent, à l’arrivée d’un premier enfant, tout change autour de nous, nos habitudes, nos relations amicales…

Nous nous retrouvons isolées et nous découvrons qu’élever un enfant est complexe ; surtout dans ses premiers mois de vie. Car le nourrisson ne parle pas pour s’exprimer et nous orienter.

Beaucoup de mamans souhaiteraient échanger avec d’autres pour se sentir moins seule dans cette bulle de maternité.

Souvent, elles ont beaucoup de craintes de se confier à leurs entourages de peur de se sentir jugées et traitées d’incapables.

En les voyants, l’entourage apprécie poser la question si tout ce passe bien, souvent elles répondront que « oui, ça va très bien » de peur de se sentir une « mauvaise » mère.

Quant au plus profond d’elles, elles se sentent perdues, elles ont 40 heures de sommeil en moins, car le nourrisson tête chaque 2 heures, la nuit comme le jour, elles perdent la tête à savoir si elles ont fait telles où telles choses, n’arrivent plus à formuler des phrases correctement sans oublier des mots, elles sont tellement épuisées, qu’elles n’arrivent plus à dormir. Elles rêvent que leur bébé dorme 4 heures de suite pour enfin se reposer, mais malheureusement pour beaucoup d’entre elles, se rêve se réalisera qu’au bout des 4 mois du tout petit si ce n’est plus…

Une révélation, Chères Mamans, vous n’êtes pas seule.

Ce qui m’a beaucoup aider, c’est de faire des cours de préparations à la naissance avec d’autres mamans.

Nous avons toutes franchi le cap de la maternité ensemble.

Mon mari, en voyant mon état m’a poussé à prendre contact avec elles pour que nous nous revoyons le 1er mois après la naissance de nos petits. Nous étions heureuses d’échanger nos expériences d’accouchement jusqu’à aujourd’hui, nos petits se voient régulièrement, si ce n’est pas toutes les semaines pour certains d’entre eux.

Elles m’ont énormément aidé sans le savoir, à surmonter ma dépression. Mon fils adore voir ses copains, et du coup ça a crée une connexion sociale pour lui et moi.

N’hésitez pas à m’écrire si vous en ressentez le besoin.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :